(ou, comment faire un bon thé à la weed)
Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin:
  • d'un bon thé
  • d'un belle bouilloire
  • de quoi faire chauffer de l'eau
  • de deux tasses, de petites cuillères
  • et d'une bonne herbe fraichement cueillie dans une des caves de la cité d'à côté


Prenez une dose généreuse de votre meilleure récolte (ici, des restes, c'est à dire toute la manucure forte en thc) que vous allez mélanger avec un bon thé (ici, un lipton aux oranges) selon les proportions suivantes: 2/3, 1/3.


On met le tout dans la bouilloire et met l'eau à chauffer tout en attendant les 100° avec une certaine patience (aussi appelée big pétardos).


On recouvre délicatement la mixture bien mélangée de votre meilleure eau la plus chaude.


On déguste bien sagement et on attend les effets.
Bien sûr il ne viendrons jamais! Et ouis, tout ça pour rien, on a rien ressentit, à part un goût délicieux sur nos papilles. Mais pour tout le matos gâché nous aurions mieux fait de pas avoir de telles idées.

Pourquoi a-t-on tout foiré?
Le mélange était-il assez puissant? Logiquement oui.
Le thé a-t-il été fait avec amour? Je le crois bien!

Alors quelle(s) erreur(s) avons nous commise(s)? Nous ne le saurons jamais, alors nous vous déconseillons cette décoction, buvez plutôt une infu à la bergamotte devant un feu de cheminée. En plus c'est pas super légal de fumer ça, et l'ingérer autrement ne l'est pas plus.



La prochaine fois, tonton cObi et moi même vous expliquerons
comment rater son gâteau au chocolat saupoudré de coke,
tout en perdant sa virginité.