Formation (2000 signes max):
Sur la bonne base de trois terminales (option histoire de l'art) pour avoir le bac, une première année merdique à la faculté de Caen d'Art du Spectacle j'ai réussi à foirer l'examen des Beaux Arts. Pour une fois donnez moi la chance d'avoir l'impression de faire des choses de ma vie avant de finir de la rater !


Expérience professionnelle (2000 signes max):
Vagabond reclus à tous les métiers le plus en-vu dans les back-rooms réservées aux caissières de Liddl. A la manière de Buko dans Factotum j'aime à explorer tant par la petite gens docile et ouvrière que le lavement névralgique bonus de cet univers hypocrite. D'éboueur à réparateur de ventilations dans les sombres chambres universitaires de banlieues (occupées par des fourmis qui mangent tellement gras que mes mains sentent encore cette huile aux relents d'onanisme honteux coulant des palles en plastiques couleur fond de chiottes) je finis actuellement à répondre téléphoniquement à tous ces gens mécontents des services de SFR pour leur refiler de nouveaux forfaits qu'ils vont prendre, sans comprendre que c'est au prix de ma fièreté qu'ils la prennent bien profond !


Raconte une expérience personnelle en matière de musique (2000 signes max):
J'ai vu tellement de concerts de différents point de vue, c'est même plus la musique qui compte mais la façon dont on la ressens. Me couchant dans la tente d'un mec m'étant quasiment inconnu 48 heures plus tôt, je me disais qu'avec un peu de chance l'avenir se trouvait ici.




Centres d'intérêt (1000 signes max) :
Après avoir choper des accréditations l'année dernière au Solidays pour prendre des photos, j'ai fait la même chose que je fais partout: draguer des filles moches et rigolottes, parler d'avenir avec des vieux à cravate qui te raconte comment c'était d'être le manager d'une tournée de la Mano Negra. C'est ça mon kiff, taper l'embrouille à des types plus gros que moi pour ensuite essuyer leurs larmes quand ils me parlent de leur ex, faire des portraits, arriver au concert en plein milieu et me mettre quand même devant la scène pour me faire sauter sur les pieds par des étudiantes de 17 ans un peu chaudasses. Sinon il m'arrive aussi lire sur mes lieux de travail, pour penser à des histoires qui ne m'arriveront jamais plutôt qu'à rien comme mes collègues vides de tout espoir. A part peut-être celui de s'administrer leur dose de nicotine à la pause.


Ça m'a fait du bien, alors pourquoi pas à vous !
Et merci pier pour le "un peu chaudasse" :p




ps du 27/07/2012 : Je n'ai pas envoyé ma candidature à l'époque,
va savoir pourquoi...